Vendredi & Samedi : 10 : 00 am - 4:00 pm
Également ouverte sur rendez-vous
logo-menu
Retour à tous les articles

Rencontre avec Amélie Béral

Prodigieuse artiste passionnée par nos amis les animaux, nous avons été à la rencontre d’Amélie BERAL. Présente lors du lancement de l’exposition GRAFFITI, qui a eu lieu le samedi 21 octobre dernier à la Galerie Cinq Dimensions, elle était accompagnée de CEET.Autodidacte, à seulement 21 ans, Amélie avait trouvé sa voie et s’est positionnée en tant qu’artiste professionnelle.

Nous avons eu l’immense plaisir de la rencontrer…Malgré sa timidité, elle a accepté de nous en dire plus à son sujet.

Nous vous emmenons à la rencontre d’Amélie BERAL.

Amélie, parle-nous un petit peu de toi…

Je suis originaire du sud de la France, plus exactement de Montpellier. Artiste peintre, je suis spécialisée dans la peinture animalière. D’ailleurs, dès le moment où j’ai su tenir un crayon à la main, j’ai essayé de transmettre, sous forme de gribouillis, de dessins ou de peintures, cette connexion unique que je ressens avec eux.

Pour rebondir sur cela, comment es-tu arrivée à transformer cette connexion en toile ?

J’ai toujours été très intriguée par ce que les animaux dégagent sans avoir besoin de parler.

J’ai donc eu naturellement l’envie de les dessiner et particulièrement de représenter tout le côté spirituel de chacun. Avec mes couleurs, c’est comme si je voulais rendre visible ce que le monde ne voit pas au premier abord.

T’arrive-t-il d’être en panne d’inspiration ? Si oui, quelles sont tes techniques pour surmonter les blocages créatifs ?

Bien sûr ! Cela m’arrive surtout quand je me mets à produire une grosse quantité de toile pour une exposition ou que je ressens une certaine pression. Je dirais que c’est ce qui met le plus à mal ma « flamme » artistique.

Pour y remédier, il n’y a pas tellement de méthode si ce n’est de prendre le temps. De faire une pause pendant quelques jours et d’en profiter pour se ressourcer, par exemple, en visitant les expositions d’autres artistes ou en faisant une balade en pleine nature. Ce sont des choses qui, personnellement, me donnent de nouvelles idées.

À seulement 21 ans, tu t’es positionnée en tant qu’artiste professionnelle, quels seraient les conseils que tu donnerais à ceux qui souhaitent se lancer dans l’univers artistique ?

Je leur dirais de peindre ce qu’ils ont dans le cœur, c’est le plus important. C’est aussi, le meilleur moyen de trouver sa voie et donc de trouver son style et son public…

Ce fut une très belle rencontre que nous avons effectuée grâce à l’exposition GRAFFITI. Nous ne pouvons que leur souhaiter à Amélie et CEET de continuer à briller et de nous faire voyager avec leurs œuvres.

Cinq Dimensions © 2023. All Rights Reserved